La Lettre du Venezuela -  Version en ligne
                                                                          Mars 2016
                 La Lettre du Venezuela 
ACTUALITE
Le gouvernement vénézuélien se concentre sur 14 moteurs de production
Afin d’assurer la transition d’une économie de rente pétrolière à une économie productive, l’Agenda Economique Bolivarien se concentrera sur le développement de 14 moteurs productifs. Les deux secteurs prioritaires sont l’agroalimentaire et la santé; viennent ensuite l’industrie, les exportations, l’économie communale, sociale et socialiste, les hydrocarbures, la pétrochimie, le secteur minier, le tourisme, la construction, le secteur forestier, l’industrie militaire,  les télécommunications et le secteur bancaire.
Source: El Universal, 18 février 2016
 
Nouveau contrôle de change au Venezuela
Le pouvoir exécutif a annoncé de nouvelles réformes du contrôle de change. Le taux officiel du CENCOEX (Centro Nacional de Comercio Exterior)  est réajusté à 10 VEF/USD (il était jusque-là de 6.30VEFF/USD); le gouvernement a également mentionné la suppression du SICAD et la transformation du SIMADI vers un marché « fluctuant » des devises régi par la loi de l’offre et de la demande. Le ministre du Commerce Extérieur et des Investissements Etrangers, Jesús Faría, a ajouté que les autorités monétaires et financières élaborent également les mécanismes qui permettront le rapatriement de capitaux vénézuéliens déposés à l’étranger, estimés  à environ 300 milliards de dollars. « Nous sommes en train de créer la situation idéale pour offrir un environnement de confiance et attirer les capitaux étrangers », a affirmé le ministre . 
Source: El Mundo, 23 février 2016
 
Augmentation du salaire minimum
Depuis le 1er mars 2016, le salaire minimum est de 11 577,81 bolivars soit une augmentation de 20% par rapport au salaire minimum en vigueur depuis le 1er novembre 2015 (9 648,18 VEF). Les tickets restaurants ont quant à eux une valeur fixe de 2,5UT (unités tributaires) soit 13 275 VEF pour l'année 2016.
Source: Notilogía17 février 2016
 
OIL&GAS
Création d’une nouvelle compagnie pétrolière nationale au Venezuela
Le gouvernement a officialisé le 10 février 2016 la création de la Compañía Anónima Militar de Industrias Mineras, Petrolíferas y de Gas (Camimpeg); une nouvelle société pétrolière qui sera administrée par le Ministère du Pouvoir Populaire pour la Défense. Celle-ci pourra entre autres gérer la réhabilitation et l’entretien des puits pétroliers et l’administration des unités de forages, importer, exporter, commercialiser, distribuer des produits chimiques  pour  le  secteur minier,  les  transports maritimes  et  la
 construction d’infrastructures civiles.
Source: El Diario Militar, 18 février 2016
 
Ministre del Pino : "Pour la Première fois de l’histoire nous accordons un champ de gaz à l’Industrie Pétrochimique"
Le président Nicolas Maduro et le Ministre du Pouvoir Populaire du Pétrole et de l’Exploitation Minière Eulogio Del Pino ont annoncé la cession des droits d’exploitation des gisements de gaz de la région sud de Tía Juana pour sa transformation en produits chimiques dans les usines du Complexe Pétrochimique Ana María Campos. Ces activités d’exploitation représentent un investissement d’1,197 milliard de dollars ainsi que la création de 500 emplois directs et 2000 emplois indirects à travers de la création d’entreprises mixtes. Elles permettront de réduire les importations d’environ 250 millions de dollars, l’exportation potentielle de 90 milliards de dollars d’excédents de gaz naturel vers la Colombie et la promotion d’investissements internationaux pour le développement de nouveaux projets.
Source: PDVSA,19 février 2016
 
Le Venezuela coordonne une série de réunions afin de relancer le cours du pétrole
Breve pdva trepan
Le Ministre Eulogio Del Pino a rencontré ses homologues russe, saoudien et qatari à Doha, puis les ministres du pétrole iranien et irakien à Téhéran, et échangé sur le gel de la production afin de stabiliser le marché du pétrole, dont le cours a chuté de 40% entre janvier 2015 et 2016. Les responsables de l’ensemble des pays producteurs  de pétrole,  membres et non-membres de l’OPEP, se 
concertent pour fixer une date de réunion à la mi-mars afin de discuter en détail de l’accord de gel de la production et des autres mesures à prendre.
Source: Noticia al Dia, 19 février 2016
 
EXPLOITATION MINIERE
Arco Minero del Orinoco estime pouvoir atteindre une production de 100 tonnes d’or par an
Images
Le Ministre du Pouvoir Populaire du Pétrole et de l’Exploitation Minière Eulogio Del Pino a annoncé une augmentation de la production d’or de l’ordre de 20 tonnes par an entre 2016 et 2017, afin d’atteindre un objectif de production de 100 tonnes par an. Avec 361  tonnes d’or, le Venezuela est au 14ème  rang mondial et  dispose des réserves les plus importantes d’Amérique latine. Cependant, une fois le processus de certification et de quantification dans l’Arco Minero del Orinoco finalisé, les réserves
du pays pourraient s’élever à plus de 7 000 tonnes, plaçant le pays au 2ème rang mondial derrière les Etats-Unis (8 133,5 tonnes). Cela représenterait une exploitation potentielle de 70 ans et des revenus de 280 milliards de dollars à raison de 35 millions de dollars par tonne (cours actuel). Eulogio Del Pino a également mentionné le Coltan comme une ressource stratégique.
Source: PDVSA, 25 février 2016
 
Gold Reserve constituera une entreprise avec le Venezuela afin d’exploiter des mines d’or
L’entreprise canadienne Gold Reserve a signé un accord d’investissement de 5 milliards de dollars avec le Venezuela, parmi lesquels 2 milliards serviront à la création d’une entreprise mixte dont elle détiendra 45% des parts. Le reste correspond à un prêt accordé par l’entreprise au Venezuela. Ce contrat a été conclu par l'intermédiaire du Cente International pour le Réglement des Différends Relatifs aux Investissements (CIRDI)  afin de résoudre le litige qui opposait les deux parties. En effet, Gold Reserve, qui a investi entre 1992 et 2009 300 millions de dollars dans l’acquisition, l’exploration des sols, le développement, les équipements et en travaux d’ingénierie, avait demandé une indemnisation de 750 millions de dollars au Venezuela après que ce dernier eut révoqué les licences et exproprié l'entreprise.
Source: El Mundo, 24 février 2016
 
AGROALIMENTAIRE
Le Gouvernement reçoit les requêtes du secteur agricole pour dynamiser l'économie
Agriculture
Le gouvernement a annoncé qu’il recevrait les requêtes du secteur agricole pour dynamiser l’économie, notamment sur l’accès aux semences, la dotation de soins vétérinaires, l’acquisition de pièces de rechange pour les machines ainsi que les produits agrochimiques et les fertilisants. Le Ministre de la Production Agricole et des Terres, Wilmar Castro Soteldo, a rappelé que le président Nicolas Maduro avait validé un budget
de plus de 300 millions de dollars pour prioriser l’investissement dans le secteur agricole. Le Ministre a également annoncé la création d’organes parallèles destinés à contrôler la délivrance des équipements, machines et autres actifs commandés par les entreprises du secteur agricole.
Source: El Mundo, 31 janvier 2016
 
SANTE, MEDECINE ET PHARMACEUTIQUE
L'industrie pharmaceutique, nouvelle priorité économique du Venezuela
Farmaceuticos
Afin de pallier le manque de médicaments au Venezuela (80% de pénurie), le président Nicolas Maduro  a appelé l'industrie pharmaceutique à travailler davantage pour produire localement tous les médicaments dont le pays a besoin et atteindre une « réelle capacité d’exportation ». Ces engagements ont été ratifiés par un "partenariat productif" signé avec les industriels du secteur, qui devrait rendre plus accessibles  les matières premières impor-
tées depuis certains pays « partenaires »  tels que le Brésil, la Chine, l'Inde, Cuba et le Nicaragua. La production finale serait quant à elle établie sur le sol vénézuélien uniquement. L’accord permettrait également un accès direct aux devises étrangères  pour certains médicaments. D’autre part, un partenariat avec  le laboratoire indien Dr.Reddy's est en cours de réalisation afin de relancer au plus tôt la production des médicaments manquants.  Ces mesures font du secteur pharmaceutique la deuxième priorité de l'agenda économique.
Source: El Universal, 18 février 2016
 
AGENDA 2016
Lettredu Venezuela02
 
BREVES
 
Les prix de l’essence ont été révisés depuis le 19 février ; l’essence de 95 octanes coûte désormais 6 VEF/litre et celle de 91 octanes 1 VEF/ litre. Nicolas... En savoir plus
 
L’Assemblée Nationale a déclaré le statut de « crise humanitaire » au Venezuela. L’accord permettra « que des personnes résidant dans des pays étrangers... En savoir plus
 
La MUD (Mesa de la Unidad Democrática), parti de l’opposition, a remporté les élections législatives du 6 décembre 2015 avec 112 sièges sur 165 et 67,07% des... En savoir plus
 
Le président de la Chambre réunissant les franchises vénézuéliennes, Profranquicias, a annoncé que le secteur était resté stable au cours de l’année 2015. Il a... En savoir plus
 
Durant le déploiement du Plan Directeur pour le Développement de l'Eco-Tourisme entre 2015 et 2019, les revenus issus du tourisme devraient atteindre 2... En savoir plus
Copyright ©CCI FRANCE VENEZUELA. Tous droits réservés.
 | Nous contacter